Vin nature géorgien

Écrit par Sébastien

DestinationsGéorgieVin nature géorgien

Si vous vous intéressez un tant soit peu au vin, vous avez probablement entendu parler du vin naturel. Le vin naturel est la version non filtrée, non domestiquée et non retouchée de ce que nous appelons le vin. Dans la plupart des cas, le vin naturel n’a ni l’aspect ni le goût d’un vin typique. En fait, certains vins naturels ont plutôt le goût d’une bière acide ou d’un kombucha !

La Géorgie se définit comme la nation du vin nature grâce à sa méthode de vinification ancestrale en Qvevri. Je ne vais pas le contredire dans cet article mais plutôt le nuancer. Voyons ensemble !

Temps de lecture estimé : 9 minutes

Qu’est-ce que le vin nature ?

Le vin nature ou naturel est plus un concept qu’une catégorie bien définie avec des caractéristiques convenues. Dans sa forme la plus pure, il s’agit d’un vin produit à partir de jus de raisin fermenté non altéré et de rien d’autre.

De nombreuses personnes – vignerons, distributeurs, écrivains, sommeliers – s’opposent à l’expression « vin naturel ». Certains préfèrent l’expression « vin à faible intervention », « Naked Wine » ou « Raw Wine ». Mais « vin naturel » est le terme le plus largement utilisé, et toute personne se trouvant chez un caviste, dans un bar à vin ou dans un restaurant qui s’intéresse à la nature saura ce que vous voulez dire lorsque vous l’utilisez.

Selon la dernière édition de l’Oxford Companion to Wine :

Les raisins sont généralement cultivés par de petits producteurs indépendants.

  • Les raisins sont cueillis à la main dans des vignobles durables, biologiques ou biodynamiques.
  • Le vin est fermenté sans levure ajoutée (c’est-à-dire avec des levures indigènes).
  • Aucun additif n’est ajouté à la fermentation (nutriments de levure, etc.).
  • Peu ou pas de sulfites sont ajoutés.

Bien entendu, il n’existe pas de définition officielle ou réglementée du vin naturel. Par conséquent, si quelqu’un vous dit que vous buvez un vin naturel, cela ne veut techniquement rien dire – demandez des précisions !

Le vin nature en France

En France, on a la chance d’avoir plusieurs chartes de différentes associations autour du vin naturel :

Cela nous permet de ranger les vins dans une catégorie sans avoir de classification officielle.

vin nature

Qu’en est-il du vin nature en Géorgie ?

Il est totalement vrai que si le viticulteur respecte la méthode traditionnelle de vinification en Qvevri, il obtiendra un vin nature. Passons sur la provenance des raisins, si le vigneron n’est pas propriétaire de ses vignes.

Vous arrivez donc en Géorgie et vous souhaitez boire du vin nature en Qvevri ou en méthode européenne. Bonne nouvelle, vous allez trouver des bars et des restaurants proposant ce genre de produits partout. Vous concluez que la Géorgie est bien la patrie du vin nature.

guide vin géorgien

J’en suis heureux et bien entendu, il y a une part de vrai, mais les gens ne savent pas que la vinification en Qvevri ne représente que 3 % de la production totale en Géorgie. Donc les touristes sont littéralement en train de boire une grande partie de la production de vin nature du pays. J’exagère, mais la Géorgie est un pays en fort développement et il est beaucoup plus facile de faire du vin conventionnel en cuve inoxydable que du vin nature en Qvevri.

Pour pallier à ce problème et donner plus de clarté au consommateur, un groupement de vignerons a lancé en 2017 l’Association des vins natures de Géorgie (NWA).

L’association définie de 4 points fondamentaux :

  1. Construire et entretenir le vignoble conformément aux exigences bio (éco) ; prendre soin de l’environnement et tenter de créer un écosystème autonome dans le vignoble autant que possible.
  2. Lors de l’élaboration du vin, ne pas utiliser de méthodes et de moyens susceptibles d’altérer sensiblement les propriétés organoleptiques naturelles du vin.
  3. Reconnaître le rôle prioritaire du terroir dans le processus de production du vin et, par ses activités, favoriser l’accentuation des propriétés du terroir.
  4. Les étiquettes utilisées doivent être véridiques et refléter pleinement l’origine du vin.

L’association délivre un label (logo de l’association) qui confirme que la cave travaille en viticulture biologique et en vinification naturelle et qu’elle respecte pleinement les règles établies par l’association.

Chaque année, l’association organise le festival Zero compromise pour promouvoir les membres producteurs de vin nature.

Vous l’avez compris, la Géorgie ne fait pas exception. On trouve du vin naturel, mais comme dans tous les pays, il est difficile d’avoir la certitude que le processus de fabrication respecte bien la « nature ». Cela dit, je peux confirmer que le vin géorgien est largement moins standardisé que le vin des pays développés.

Où boire du vin nature à Tbilissi ?

On peut trouver des vins naturels partout dans la capitale géorgienne néanmoins, je préconise de faire un tour chez Vino Underground dans le quartier de Sololaki. Là-bas, vous êtes sûrs de trouver des petits producteurs bio qu’on ne trouve pas ailleurs.

Plus haut, du côté de Vera, je vous recommande le caviste Wine Boutique qui est aussi spécialisé dans le vin nature.

Quel goût a le vin nature ?

Les vins naturels sont connus pour leurs caractéristiques plus funky, plus ludiques, plus levurées et pour leur aspect trouble. Ils sont souvent beaucoup moins fruités et beaucoup plus levurés dans leur profil aromatique qu’un vin typique, sentant presque le yaourt ou la bière weizen allemande. Bien sûr, certains vins naturels sont tout à fait propres et fruités. Mais si vous en goûtez quelques-uns, vous découvrirez que la plupart d’entre eux penchent du côté de l’aigre et de la levure.

blank
Voici deux excellents PetNat de chez Ambra winery

Voici deux exemples que l’on trouve partout en Géorgie :

  • Le vin orange dit ambré : Il s’agit d’un vin blanc élaboré comme un vin rouge, les peaux et les pépins restant en contact avec le jus pendant la fermentation. Le vin ambré géorgien est vinifié en méthode traditionnelle avec un qvevri.
  • Pétillant Naturel (alias « Pet Nat ») : En plein boom depuis 2021, il s’agit d’un type de vin mousseux qui utilise la méthode la plus ancienne, appelée Méthode Ancestrale, selon laquelle le vin termine sa fermentation en bouteille, ce qui entraîne une carbonatation avec un pschitt naturel. En Géorgie, ils sont délicieux et très voire trop faciles à boire.

Le vin naturel est-il meilleur pour vous ?

Sans additifs, sulfites ou autres manipulations, nombreux sont ceux qui pensent que les vins naturels sont meilleurs pour la santé. C’est parfois vrai, mais c’est aussi parfois faux. Je m’explique.

Tout d’abord, les sulfites dans le vin ne sont pas nécessairement une mauvaise chose. C’est un sujet controversé, mais il n’est pas encore prouvé que les sulfites dans le vin provoquent des maux de tête.

Pour ne pas avoir mal à la tête buvez simplement de l’eau. 1 verre de vin = 1 verre d’eau !

Deuxièmement, les vins naturels sont non filtrés et non collés, ce qui signifie que toutes les impuretés présentes dans le vin (microbes et protéines) sont incluses dans la bouteille. En outre, l’utilisation occasionnelle de levures indigènes peut augmenter la quantité d’amines biogènes présentes dans le vin. La tyramine est l’une de ces amines biogènes et il a été étudié et démontré qu’elle provoque des maux de tête et des migraines.

Enfin, les vins sans sulfites sont beaucoup plus instables à long terme. Ils sont très sensibles. Ainsi, en cas de manipulation incorrecte par l’expéditeur ou le détaillant, les vins naturels sont beaucoup plus susceptibles de s’altérer. Les vins naturels sont beaucoup plus stables lorsque l’acidité est plus élevée, car elle crée un environnement indésirable pour les microbes (pH inférieur à 3,5 et de préférence plus proche de 3).

Bonnes pratiques pour les vins naturels

Les vins naturels étant plus fragiles que les vins ordinaires, voici une courte liste de bonnes pratiques de manipulation :

  • Achetez vos vins naturels chez des détaillants locaux afin de réduire le risque de détérioration due au transport.
  • Consommez-les dans l’année qui suit leur achat (sauf s’ils contiennent des sulfites).
  • Conservez-les dans votre réfrigérateur à vin, votre cave ou votre frigo.
  • Ne laissez jamais vos bouteilles dépasser 26,7 ºC.
  • Conservez les vins naturels à l’abri de toute source de lumière (même les diodes électroluminescentes et les tubes fluorescents !)
  • Conservez les vins ouverts fermés par un bouchon (ou un vacuvin) dans votre réfrigérateur maximum une journée.

Je vous donne quelques exemples concrets. Attention c’est du vécu !

Vous comptez ramener du vin naturel de Kakhétie dans votre coffre de voiture en plein été ? Oubliez ! Avec la chaleur et les mouvements de la voiture, le vin fera le même effet qu’un champagne à l’ouverture…

Gardez une bouteille de vin naturel debout à température ambiante pendant 6 mois. Mauvaise idée.

Où acheter du vin nature géorgien en Europe ?

Mon partenaire 8wines propose une belle sélection. Profitez en !

Aimez-vous le vin nature ? Partagez vos impressions dans les commentaires ci-dessous.

5/5 - (1 vote)

Pour continuer la lecture

Visitez la Géorgie

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici