Batoumi | Guide de voyage

Écrit par Sébastien

GéorgieAdjarieBatoumi | Guide de voyage

Batoumi est un petit village de conte de fées bordé par la mer noire. Le centre historique circulaire combine les bâtiments de style « Empire » avec les immenses gratte-ciel, le tout les pieds dans l’eau. J’ai vu beaucoup de villes en Géorgie, mais Batoumi a un charme particulier. Si vous avez assez de temps, je vous recommande d’y passer quelques jours.

Temps de lecture estimé : 25 minutes

Quelques points importants sur Batoumi

Batoumi est la capitale de l’Adjarie, dans le sud-ouest de la Géorgie, à environ 15 km au nord de la frontière turque. Le nom de la ville vient de l’emplacement de son premier établissement, sur la rive gauche de la rivière Bat. Son histoire remonte au Ier millénaire avant J.-C., Batoumi a été cédée par la Turquie à la Russie en 1878. C’est un port important. On y trouve une raffinerie de pétrole qui utilise le pétrole acheminé par pipeline depuis Bakou. Parmi les autres industries, on trouve un chantier naval, des usines de construction de machines, de zingage et de meubles, ainsi qu’une série d’industries légères. Bien que développée industriellement, Batoumi est une ville attrayante et une station balnéaire populaire. Ses nombreux jardins et ses rues sont bordés de plantes exotiques ; au nord de la ville se trouve le jardin botanique, avec une riche collection de plantes subtropicales et tropicales. Batoumi est le centre d’une région de culture du thé et des agrumes ; les plantations se trouvent à la périphérie de la ville.

Plan de Batoumi et des environs

Zoomez sur Batoumi en utilisant la carte ci-dessous pour découvrir tous les points d’intérêt à ne pas manquer.

Quoi faire à Batoumi ? 10 choses à ne pas manquer

batoumi

Se balader le long de la corniche

La corniche de Batoumi appelé « Boulevard » est la fierté et la joie de la ville. Aménagé en 1884 et s’étendant sur 7 kilomètres le long du front de mer, c’est l’un des plus anciens quartiers de Batumi et l’un des plus grands parcs de ce type en Europe.

Le boulevard est constitué d’une série de sentiers pédestres et de pistes cyclables qui traversent des jardins bien entretenus, des zones de loisirs et des groupes de cafés. La large promenade du front de mer longe le rivage de la mer Noire depuis le phare et le port jusqu’au fond du parc Lech et Maria Kachinsky.

Lorsque Batoumi faisait partie de la Russie impériale, le boulevard était l’endroit où se promener avec son parasol. Dans les années 1990, les familles gravitaient sur le boulevard pour échapper aux difficultés de la vie quotidienne. Aujourd’hui, c’est le lieu où tous les habitants de Batoumi viennent faire de l’exercice, se rencontrer et jouer. J’aime particulièrement cet endroit, car vous avez beaucoup d’installation sportive ce qui n’est pas le cas à Tbilissi.

La meilleure façon d’explorer le boulevard de Batoumi est de marcher d’un bout à l’autre, ou de louer un vélo (comptez entre 5 à 8 GEL par heure pour la location). Des scooters électriques sont également disponibles. Je vous recommande de vous y rendre en début de soirée, lorsque le quartier grouille de familles et de jeunes couples. L’ambiance est merveilleuse.

Besoin d’aide pour planifier votre voyage en Géorgie ?

Prenons une heure pour construire votre itinéraire ensemble. Cela vous fera gagner du temps et de l’argent.

Voici les principaux points d’intérêt lorsque vous vous promenez sur le boulevard de Batoumi :

Sculptures | Ali & Nino

Des dizaines de sculptures sont disséminées le long du front de mer, dont beaucoup ont pour thème la romance. La sculpture la plus célèbre de Batoumi, « Ali & Nino » est un peu un cliché, mais un incontournable de Batoumi. Également connue sous le nom de « statue de l’amour », cette sculpture métallique a été créée en 2010 par l’artiste géorgienne Tamara Kvesitadze. Les deux personnages, Ali et Nino, sont issus des pages du formidable roman éponyme de Kurban Said.

Ali et Nino vivent en haut du boulevard, près de la grande roue. Vous pouvez les visiter à tout moment de la journée, mais il est préférable de venir à 19 heures, lorsque la plateforme tournante se met en mouvement. Les deux personnages glissent l’un vers l’autre, fusionnent pendant un instant avant de se séparer à nouveau.

La pieuvre de Batumi

Construite en 1975 par l’architecte George Chakhava et la mosaïque : George Chakhava et le mosaïste Zurab Kapanadze, cette énorme sculpture tridimensionnelle en mosaïque de style soviétique abrite un café (anciennement connu sous le nom de Café Fantasia). Les habitants l’appellent « Octopus » pour des raisons évidentes. Elle a été récemment restaurée. Vous la trouverez sur la promenade en face de l’hôtel Hilton.

Le jardin japonais

Juste au nord de la, en face de l’université d’État de Batumi, il y a une belle poche de jardin de style japonais avec une porte torii, un pont rouge, des lanternes en pierre toro et des érables.

Théâtre d’été de Batumi

C’est l’un des bâtiments les plus distinctifs du boulevard. Cette structure massive en bois est une réplique de l’ancien théâtre construit en 1949 et détruit par un incendie dans les années 1990. Les spectacles ont lieu pendant les mois d’été.

phare de batoumi

Le phare de Batumi

Situé à l’extrémité du boulevard, dans le parc Miracle, c’est l’un des derniers vestiges de l’histoire de Batumi dans une zone dominée par de nouveaux bâtiments. Un phare se dresse ici depuis 1863. Cette dernière version a été construite en 1882 et est une réplique du phare de Sokhumi, en Abkhazie occupée. (Par temps clair, vous pouvez voir la côte d’Abkhazie lorsque vous vous tenez sur le front de mer près du phare).

Se promener dans la vieille ville

La traditionnelle promenade dans la vieille ville (cf. rectangle jaune sur ma carte) est à Batoumi un retour dans l’Empire.

Les rues pavées qui s’étendent d’est en ouest sont riches en façades Art nouveau, en immeubles d’angle Art déco et en magnifiques maisons anciennes aux portes en bois sculpté et aux balcons en fer forgé. L’architecture patrimoniale s’étend jusqu’au parc du 6 mai.

La plupart des bâtiments de la vieille ville datent de la fin du XIXe siècle, mais certains semblent beaucoup plus anciens. Au cours de votre promenade, gardez un œil sur les panneaux d’information qui révèlent des photographies en noir et blanc de ce à quoi ressemblaient certains bâtiments et certaines rues au début du siècle.

Voici quelques points forts de la vieille ville à ne pas manquer :

Le théâtre Apollo

Ce bâtiment Art nouveau est probablement la façade la plus caractéristique de Batoumi. Tout comme le Mon Plaisir de Kutaïssi, l’Apollo original a été détruit à l’époque soviétique et reconstruit par la suite (il fait toujours office de cinéma). Juste en face, vous verrez un autre bâtiment célèbre de Batoumi, un immeuble d’appartements surnommé « la maison de Staline ».

Hôtel O. Galogre

Ce grand bâtiment d’angle a l’air vieux, mais il a été achevé en 2000 ! L’homme d’affaires local qui en était l’instigateur est récemment décédé, aussi le sort de l’hôtel est-il incertain.

Piazza di Batumi

Cette petite place très charmante fait clairement penser aux cours intérieures italiennes entourées de colonnades et remplies de terrasse de café.

Place de l’Europe

La plus grande place de Batoumi est bordée d’un étrange mélange de styles architecturaux. Comme beaucoup de bâtiments récents sont construits dans le style « Belle Époque », il est difficile de faire la différence entre l’ancien et le nouveau. Mais de nombreuses façades autour de la place sont là depuis des décennies, notamment l’ancien bureau de poste.

batoumi place de l'europe

Lever la tête vers les gratte-ciels

Les bâtiments ostentatoires qui bordent le front de mer de Batoumi sont en totale juxtaposition avec les façades classiques de la vieille ville. La silhouette étrange de la ligne d’horizon est l’une des raisons pour lesquelles la ville a été surnommée « le Las Vegas du Caucase ».

Au XIXe siècle, les architectes et les bienfaiteurs de Batoumi se sont inspirés de l’Occident pour donner à leur ville une image d’élégance européenne. Avance rapide vers un avenir où les urbanistes ont laissé libre cours à leur imagination, et où chaque bâtiment est une prouesse utopique et loufoque de verre et d’acier.

Voici quelques bâtiments emblématiques de Batoumi, qu’il faut voir pour y croire :

blank

La tour alphabétique

Probablement la pièce la plus étrange de l’architecture de Batumi, la tour alphabétique est un monument à la langue géorgienne. Les caractères de l’alphabet s’enroulent autour de la structure en forme d’échafaudage, pour culminer dans un orbe métallique géant. Un ascenseur se trouve au milieu de la tour et il y a une terrasse d’observation au sommet.

Tour de Batumi

Avec ses 35 étages, c’est le plus haut bâtiment de Batoumi. Il est immédiatement reconnaissable grâce à la petite grande roue dorée encastrée dans le niveau supérieur (oui, vraiment !). La « Batumi Tower » a été construite sous le président Saakashvili et était censée abriter l’université technique de Batoumi, mais le projet n’a jamais abouti. La tour a récemment été achetée par des investisseurs privés qui veulent la transformer en hôtel.

La tour Chacha

Autre projet de rêve qui n’est jamais devenu réalité, la tour Chacha était censée être l’une des plus grandes attractions touristiques de Batoumi. L’idée était de distribuer gratuitement de la chacha (alcool fort) à partir de quatre fontaines au pied de la tour pendant une heure chaque semaine. Pour des raisons évidentes, le projet n’a jamais vraiment décollé. La tour Chacha est maintenant en sommeil dans le parc Miracle.

batoumi

Le McDonald’s de Batoumi

Même le McDonald’s local est un exemple de prouesse architecturale ! Le restaurant du 9 rue Sherif Khimshiashvili a été conçu par l’architecte géorgien Giorgi Khmaladze et est réputé pour sa forme inhabituelle et son utilisation de l’espace. Il ressemble un peu à un vaisseau spatial.

Mairie de Batoumi

Au début des années 2010, des salles de service public ont été construites dans toutes les grandes villes de Géorgie pour rationaliser les services gouvernementaux et accroître la transparence. Chacune est complètement distincte – le « bâtiment champignon » de Tbilissi est probablement le plus célèbre. Le palais de Batumi est un grand bâtiment cylindrique conçu par l’architecte italien Michele de Lucchi.

Visiter un musée ou une gallerie

Il y a plusieurs institutions culturelles à Batoumi qui sont parfaites pour passer un après-midi pluvieux. Mon préféré est le musée archéologique de Batoumi, situé dans la rue Chavchavadze.

Réparti sur deux niveaux, le musée expose des objets découverts lors de fouilles en Adjarie, principalement dans la nécropole grecque de Pichvanri. Ces objets vont de la poterie peinte aux pièces de monnaie et aux bijoux en or, dont certains ont été datés du Ve siècle avant J.-C.. La collection d’amphores et de qvevri en argile est particulièrement impressionnante. Une grande partie de la signalisation est en anglais et le personnel est très serviable.

Le musée archéologique est ouvert tous les jours (sauf le lundi) de 10h à 18h. L’entrée coûte 6 GEL. Plus d’informations ici.

Les autres musées de Batumi qui méritent d’être visités sont les suivants :

  • Le musée technologique des frères Nobel de Batoumi : Situé dans le nord de la ville, juste après la gare, ce petit musée documente des chapitres intéressants de l’histoire de Batumi – avec un accent sur l’industrie pétrolière, l’impression et la photographie – à travers des photos et des documents d’archives. Il est vivement recommandé si vous souhaitez en savoir plus sur l’héritage des frères Nobel, des Rotschild et d’Alexander Mantashev. Plus d’informations ici.
  • Le musée d’Adjarie : logé dans un magnifique bâtiment patrimonial datant de 1883, le musée phare d’Adjarie révèle l’histoire de la région à travers des artefacts et des expositions répartis sur deux étages. Plus d’informations ici.
  • Le musée d’art : Créée en 1995, cette petite galerie d’art présente des œuvres de peintres géorgiens éminents, dont Niko Pirosmani et Lado Gudiashvili. Plus d’informations ici.
  • Musée ethnographique « Borjgalo » : cet incroyable musée est l’œuvre d’un homme, Kemal Turmanidze, qui s’est donné pour mission de préserver et de mettre en valeur la culture adjarienne. Des expositions immersives présentent des sculptures sur bois, des costumes et des habitations traditionnelles. Ce musée est un excellent choix pour les familles avec enfants. Il est situé au sud de Batoumi, sur la route de Machakhela. Plus d’informations ici.

Parcourir le bazar de Batoumi

L’une des choses que je préfère faire à Batoumi est de me promener dans le marché agricole, en gros le bazar. Comme le bazar vert de Koutaïssi et le Dezerter de Tbilissi, l’étalage vibrant de produits frais, de noix, de fromages et de fruits secs est une fenêtre sur la culture culinaire de la région.

bazar batoumi

Le marché central de Batoumi se déroule principalement à l’intérieur, dans un immense entrepôt baigné de lumière. Il y a deux niveaux : Au rez-de-chaussée se trouve la section des fruits et légumes frais avec les bouchers à l’arrière. À l’étage, vous trouverez les conserves, le miel et le churchkhela, ainsi qu’un rayon séparé pour le fromage et un petit espace pour la farine moulue. Vous pouvez également trouver du tabac en feuilles et des feuilles de thé cultivées localement, ainsi que beaucoup de café et d’épices.

Contrairement aux autres marchés que j’ai visités en Géorgie, celui-ci est extrêmement bien organisé et d’une propreté éclatante. Chaque section de produits a sa propre zone marquée, avec un magnifique panneau peint à la main accroché au-dessus de la rangée d’étals. Vous trouverez également d’intéressantes peintures murales allégoriques sur certains murs.

Les magasins continuent à l’extérieur et dans les rues suivantes, mais la partie principale du marché se trouve derrière la gare de marchandises, juste en haut de la route de la gare routière, à environ 2 kilomètres de la vieille ville. Pour vous y rendre, prenez le bus circulaire 1A depuis la vieille ville ou le bus n°12 depuis la rue Chavchavadze.

Commander la pêche du jour au marché aux poissons

Étant donné que nous sommes au bord de l’eau, le poisson constitue une part importante du régime alimentaire ici – et plus il est frais, mieux c’est.

Une expérience unique à Batumi, très appréciée des habitants, consiste à visiter le marché aux poissons. Voici comment cela fonctionne : Vous entrez d’abord dans la partie marché, une petite pièce remplie de poissons de mer aux couleurs vives, de crabes et d’autres produits fraîchement débarqués des chalutiers. Choisissez ce qui vous fait envie (le rouget est un choix populaire) et emmenez-le pour qu’il soit écaillé et nettoyé.

batoumi marché aux poissons

Ensuite, il est temps de se rendre à côté, dans la section restaurant. Remettez votre sac à provisions aux chefs et ils le feront frire pour vous pendant que vous attendez. Asseyez-vous à l’une des tables de pique-nique et dégustez ! Il n’y a pas plus frais que ça.

Si le processus vous semble trop compliqué, faites le tour du marché puis rendez-vous dans l’un des restaurants du front de mer, où vous pourrez commander le même poisson à la carte. Mon préféré est le Fishlandia (leur sauce à l’ail est formidable).

Le marché aux poissons de Batumi se trouve après le port, à environ 2,5 kilomètres de la vieille ville et du boulevard qui mène au jardin botanique. Vous pouvez vous y rendre en prenant l’un des bus du jardin botanique ou un taxi. Il est ouvert tous les jours de 10h à 22h.

Chercher le meilleur panorama sur Batoumi

Pour avoir un superbe panorama sur la ville de Batoumi, vous avez deux belles options.

Le téléphérique Argo

Il existe de nombreux points d’observation autour de Batoumi qui permettent de voir l’horizon de la ville, notamment du haut de la tour Chacha. Dans la banlieue est, on trouve deux petites montagnes qui offrent toutes deux des points de vue étonnants. La première, la montagne Anuria, est accessible par téléphérique. Argo a été construit en 2013 pour relier la zone portuaire à un complexe de divertissement au sommet d’une montagne. Il s’élève à 250 mètres au-dessus de la ville, offrant des vues magnifiques sur la mer Noire.

Le téléphérique de Batoumi est ouvert toute l’année de 10 h à 21 h en semaine et de 11 h à 21 h le week-end. La station aval est située sur le front de mer, à 650 mètres du parc Miracle. Le prix du billet aller-retour fluctue entre 15 et 30 GEL par personne selon la saison.

Cathédrale de la Sainte Trinité Sameba de Batoumi

Personnellement, je pense que les vues depuis l’église Sameba (alias la cathédrale de la Sainte Trinité) sont encore meilleures que celles depuis le téléphérique Argo. De plus, c’est beaucoup plus calme et la visite est totalement gratuite. Je vous recommande de monter en voiture et de redescendre à pied.

La Géorgie est célèbre pour ses majestueuses églises de montagne (dont la Trinité de Gergeti), et Sameba en est une de plus à compter parmi les plus spectaculaires du pays. Ses murs de pierre couleur sable et ses dômes scintillants sont visibles depuis le port.

Une église se trouve à cet endroit depuis le milieu du XIXe siècle, mais le bâtiment que vous voyez aujourd’hui a été achevé en 2002. Le terrain contient également un couvent et une grande plate-forme panoramique qui donne sur la mer Noire.

L’église est ouverte de 10 h à 18 h en été et ferme tôt en hiver. En dehors des heures d’ouverture, le complexe est fermé par une barrière – ce que nous avons découvert à nos dépens après nous être présentés au coucher du soleil un soir !

La partie la plus agréable de la visite de l’église, cependant, est la descente de la montagne. Vous traversez une série de jolis villages avec des vues panoramiques de l’horizon visibles à travers les arbres tout au long de la descente. La promenade fait environ 6 kilomètres.

Acheter un souvenir local à Batoumi

Si vous souhaitez acheter un objet spécial pour vous souvenir de votre séjour à Batumi, la ville compte quelques boutiques et magasins vendant des produits fabriqués localement. Vous savez que je ne suis pas fan des souvenirs qui ne servent à rien alors je vous oriente plus facilement vers des choses qui se consomment ou qui ont une réelle utilité.

Pour les gourmands, Agromania propose une large gamme de vins, de chacha et de liqueurs, ainsi que du thé géorgien cultivé localement, des produits à base de mandarine, du miel, des fromages artisanaux, etc. Ils vendent également des chaussons feutrés à la main par l’entreprise sociale My Sisters.

Faites du shopping auprès des créateurs de mode locaux chez Yuliko & Friends.

Meilleurs restaurants et bars de Batoumi

Bu&Khari wine bar

Bu&Khari est l’un des meilleurs bars de Batoumi et une visite incontournable si vous êtes un amateur de vin géorgien. La propriétaire, Beka Minadze, est une experte et peut vous faire découvrir d’incroyables vins locaux et kakhetiens faits maison (la plupart sont versés à partir de bouteilles non étiquetées, les vrais !) Les vins biologiques et les qvevri sont une spécialité.

La cave de Vaja Davitadze

Construit sous son hôtel, la cave de Vaja est sans doute l’un des meilleurs bars à vin de Batoumi. Belle sélection de vin, dont le rare Satsuri.

Vaja Davitadze

Garage Wines

Toujours dans la vieille ville, Garage Wines associe des bouteilles locales à des plateaux de fromage décadents.

Chacha time & Sami ludi

ChaCha Time et Sami Ludi Craft Beer Pub sont deux bars décontractés spécialisés respectivement dans les cocktails et la bière.

Fanfan

Si vous aimez les bistrots coquets avec une touche française, vous allez adorer Fanfan. Le décor vintage dépareillé du restaurant complète un menu qui associe les fruits de mer locaux aux saveurs géorgiennes (par exemple, la truite farcie aux noix).

Fanfan est l’un des restaurants de Batumi les plus chers de cette liste – gardez-le pour une occasion spéciale.

Blue Elephant

Outre le buffet, le Blue Elephant sert certains des meilleurs petits déjeuners de Batumi. Choisissez des œufs, des toasts gourmands ou des crêpes au fromage blanc. Le café est aussi bon que celui des meilleurs cafés de Tbilissi.

Tavaduri

Si vous recherchez un repas géorgien de qualité, sans fioritures, le Tavaduri est un excellent choix pour le déjeuner ou le dîner. J’ai adoré m’asseoir sur le balcon du dernier étage qui donne sur la rue. La viande est une spécialité ici – les brochettes de poulet et de porc mtsvadi sont cuites à la commande sur des charbons dans un joli petit grill extérieur situé dans la rue devant le restaurant. Vous pouvez le sentir bien avant qu’il n’arrive à votre table !

Oval

Récemment ouvert en 2021, Oval est le dernier restaurant de Guram Baghdoshvilli (le même chef derrière le populaire restaurant Chveni à Tbilissi). Vous trouverez ses célèbres croquettes géorgiennes au menu, aux côtés de spécialités régionales meskhètes et toshètes et de fruits de mer locaux, notamment des moules de la mer Noire à l’estragon et au vin blanc.

Quoi voir à proximité de Batoumi ? Excursion d’une journée

Forteresse de Gonio

L’une des excursions les plus faciles depuis Batumi est la forteresse Gonio Apsaros. Elle est située à seulement 12 kilomètres au sud de la ville, le long de la côte.

Gonio Apsaros est une fortification romaine bien préservée qui date du Ier siècle de notre ère. Une promenade dans le parc clos révèle des ruines de différentes époques et un certain nombre de sites funéraires importants. L’exploration de la forteresse ne prend qu’une heure environ, c’est donc une bonne idée de la combiner avec une visite de la plage de Gonio (une belle plage de baignade en face du château), un déjeuner dans l’un des restaurants de fruits de mer de la ville ou la randonnée jusqu’à la croix de Gonio.

Forteresse de Gonio

Pour vous rendre à Gonio, vous pouvez soit vous joindre à une excursion guidée depuis la ville, soit prendre le bus local n°16 ou un taxi, soit louer un vélo et descendre à vélo comme nous l’avons fait. L’entrée coûte 5 GEL.

Forteresse de Petra

La forteresse de Petra est située dans la direction opposée, sur la côte, entre le jardin botanique de Batoumi et Kobuleti. Elle n’est pas aussi connue ou populaire que Gonio, mais elle vaut quand même la peine d’être visitée, surtout si vous passez par là sur votre chemin vers Ureki. La populaire « plage cachée » de Tsikhisdziri est située à proximité.

Petra a été construit en 535 et serait l’un des châteaux mentionnés dans le poème épique de Shota Rustaveli, Le Chevalier à la peau de panthère. Les jardins en terrasses environnants – les vestiges d’un limonarium – sont incroyables de loin ; au sol, des sentiers ombragés vous mènent entre les vestiges d’une citadelle, des bains, des fermes et des casernes de soldats. Des vues majestueuses sur la mer s’offrent à vous à chaque tournant. L’entrée coûte 5 GEL.

Les parcs nationaux autour de Batoumi

Plusieurs parcs nationaux de la région d’Adjarie et de la région voisine de Gourie peuvent être visités en une journée depuis Batoumi, notamment les quatre parcs qui constituent le plus récent site géorgien inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Tous offrent des possibilités de randonnée, de pique-nique et d’activités nautiques.

Parc national de Mtirala

Le parc national le plus populaire est celui de Mtirala. Situé à 30 kilomètres au nord-est de la ville, il est connu pour ses forêts denses et ses ruisseaux de montagne traversés par de pittoresques ponts de corde. Il existe un centre d’accueil des visiteurs dans le village de Chakvi, où vous trouverez de plus amples informations sur les sentiers et l’hébergement.

Des minibus se rendent régulièrement à Mtirala depuis Batoumi (plus d’informations ici), ou vous pouvez participer à une excursion, qui comprend une visite du jardin botanique en cours de route.

Réserve naturelle de Kintrishi

La réserve naturelle de Kintrishi est nichée plus loin dans les terres, derrière le parc national de Mtirala. Le parc se trouve à une altitude plus élevée que Mtirala, de sorte que des montagnes et des ravins plus spectaculaires définissent le paysage ici. Parmi les points forts, citons les buissons de rhododendrons colorés, une série de jolis ponts Tamari en pierre et le magnifique lac alpin Tbikeli à la limite nord du parc, auquel on peut accéder par une randonnée de 24 km sur une journée entière. Kintrishi étant plus éloigné, il est conseillé de prendre sa propre voiture.

Réserve de Kobuleti

Réserve de Kobuleti

Contrairement aux parcs des hautes terres, la réserve naturelle de Kobuleti est située près de la côte et est connue pour ses zones humides marécageuses, sa sphaigne et ses oiseaux nicheurs. Il y a des chemins de promenade, des sentiers de petite randonnée et une tour de guet que vous pouvez utiliser pour vous déplacer dans le parc.

Parc national de Machakhela

Cette zone située le long de la frontière turque contient des poches de forêt primaire de Colchide qui constituent une toile de fond parfaite pour les sentiers de randonnée et une culture de montagne très particulière. Les villages situés le long de la vallée ont une histoire et un patrimoine fascinants en matière de fabrication d’armes à feu en silex, et le parc abrite un musée ethnographique et divers ateliers d’artisanat.

Les chutes d’eau

Rien de tel que de se rafraîchir dans une source de montagne glacée lors d’une chaude journée à Batoumi. Les cascades de Makhuntseti et Mirveti sont situées au sud-est de la ville, au-dessus du parc national de Machakhela. Si vous avez vos propres roues, vous pouvez les visiter en un après-midi et voir en même temps les ponts de pierre Tamari situés à proximité.

Avez-vous déjà visité Batoumi ? Partagez vos impressions dans les commentaires ci-dessous.

5/5 - (1 vote)

Pour continuer la lecture

Visitez la Géorgie

Commentaires

  1. Pour y avoir passé plusieurs mois, je trouve cette ville très belle ; surtout la vieille ville. Après, je recommande d’y séjourner au moins 3 jours voire plus si vous souhaitez vous promener autour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici