Napareuli

Écrit par Sébastien

Napareuli (En géorgien : ნაფარეული) est une appellation d’origine protégée (AOP) de la région viticole de Kakhétie, en Géorgie. Le mot « Napareuli » vient du mot géorgien désignant un troupeau de moutons, et il a une signification importante, car l’agriculture est le pilier de l’économie géorgienne. Le plus ancien établissement vinicole de Napareuli a été fondé en 1883 par le Prince Ivane Orbeliani et a fonctionné jusqu’à la fin du XXe siècle. La région a également une importance historique énorme, puisque son château a servi d’abri au peuple géorgien lors des attaques des ennemis musulmans.

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Localisation et taille de l’AOP Napareuli

Napareuli PDO

La micro-zone Napareuli est située dans la municipalité de Telavi, sur la rive gauche de la rivière Alazani. Elle couvre les petits villages de Saniore, Jughaani, Artana, Pshaveli et Laliskuri.

Les vignobles sont disposés sur les affluents de l’Alazani, sur le cours inférieur du Stori et sur le Didkhev-Lopota qui coule depuis les affluents du sud des montagnes du Caucase, aux coordonnées de 42°3′ de longitude nord et 45°31′ de latitude est à une altitude de 400 à 500 m au-dessus du niveau de la mer.

guide vin géorgien

Terroir de la micro-zone Napareuli

Histoire

En 1797, le roi Erekle a accordé à Garsevan Chavchavadze, homme d’État bien connu, des domaines en Kakhétie et aussi dans le village de Napareuli . Après sa mort, son fils Aleksandre Chavchavadze s’est occupé de ces domaines. Il s’est avéré être très doué pour gérer les vignobles. Aleksandre a réalisé plusieurs réformes qui ont permis d’améliorer la qualité des vignobles et des vins.

En 1886, le Département des Domaines des Princes a acheté en totalité les domaines d’Aleksandre Chavchavadze à Tsinandali, Napareuli, Mukuzani, Zegaani et Mughanlo pour un total de 16 447 hectares. Le domaine de Napareuli était le plus grand d’entre eux avec presque 11 000 hectares. Les vignobles occupaient 140 hectares. On y trouvait trois caves en pierre, 6 pressoirs et 164 qvevris. Là aussi, le nouveau propriétaire a immédiatement entrepris la modernisation du domaine (nouvelles technologies, équipement européen moderne), ce qui a rapidement donné un résultat souhaitable.

C’est à cette époque que les marques de vin n° 66 « Napareuli » blanc et n° 47 « Napareuli » rouge ont été créées.

Les vignerons professionnels de haut niveau du département des domaines des princes – Masano, Gogol-Janowski, F. Jofrio, Aleksandr Egorov, Mark Popich, Tripon Baakashvili et d’autres ont apporté une grande contribution au développement de la viticulture locale.

Le vin « Napareuli » est produit à partir de 1890. Il a participé à de nombreux concours et expositions et jusqu’aux années 1990, le blanc « Napareuli » a reçu 1 médaille d’or, 6 médailles d’argent et 1 médaille de bronze, et le rouge « Napareuli » – 6 médailles d’or et 2 médailles d’argent.

La situation géographique de la micro-zone Napareuli, le climat régional : hiver doux et été chaud, précipitations modérées, diversité des sols, particularités des cépages Rkatsiteli et/ou Saperavi Budushuri, caractéristiques de cette zone, et la tradition locale séculaire de la viticulture et de la vinification donnent au vin « Napareuli » des caractéristiques organoleptiques uniques, propres à ce vin.

Le climat

La micro-zone Napareuli est caractérisée par un climat modérément humide, un hiver doux et un été chaud.

Tout d’abord, la durée annuelle d’ensoleillement sur la rive gauche est inférieure à celle de la rive droite et représente environ 2050 heures pour un maximum de 1500 heures en période de végétation.

Ensuite, la température moyenne annuelle de l’air est de 12,4° C avec un minimum en janvier de +0,5° C et un maximum en juillet-août de +23,7° C.

Par ailleurs, la somme moyenne des précipitations atmosphériques est de 845 mm avec un pic au printemps. L’humidité moyenne annuelle de l’air est de 74 % ce qui est proche de la norme convenable établie (70 %) pour les phases biologiques de la vigne.

Enfin, les premières gelées commencent en novembre. Les jours de grêle sont rares, de l’ordre de 1.6 par an tandis que la couverture neigeuse est instable la plupart des années. Elle se forme en décembre et se maintient jusqu’aux premiers jours de mars.

Concernant les vents, ils soufflent d’ouest (23%) et de sud-est (17%) avec une vitesse moyenne de 1,9 m/s.

napareuli

Le sol

La micro-zone Napareuli est bordée par les pentes méridionales de la fin du Caucase du côté nord et par la première terrasse gauche d’Alazani du côté sud. Le relief de la partie principale est constitué de terrains plats légèrement inclinés et de sentiers.

Géographiquement, ce territoire est constitué des roches et de dépôts en couches pierre/terreau et pierre/sable apportées par la rivière Alazani et ses affluents.

On y trouve principalement des variétés de sols alluviaux et deluviaux :

  • Alluvial carbonaté, très épais, limon lourd
  • Alluvial non carbonaté, très épais, argile léger et terreau lourd
  • Alluvial non carbonaté, très épais, limon léger et lourd
  • Alluvial non carbonaté, très épais, légèrement leptosolique, sableux
  • Alluvial non carbonaté, très épais, leptosol fort, sableux
  • Deluvial carbonaté, très épais, terreau lourd et argileux
  • Deluvial non carbonaté, moyennement et très épais, leptosol, terreau lourd
  • Deluvial non carbonaté, très épais (100 cm), leptosol, argile légère et terreau lourd.
napareuli
Belle bouteille de Napareuli de Twins wine cellar

Couleur et arômes du vin Napareuli

La région viticole de Napareuli produit à la fois des vins rouges et des vins blancs. Le processus de vinification commence par la récolte des raisins qui ont été cultivés dans les vignobles locaux à l’optimum de leur maturité. Après les avoir écrasés, le jus est fermenté pendant environ une semaine avant d’être stocké dans des barils ou des cuves en acier inoxydable. Ces unités de stockage permettent de maintenir une température et une humidité constantes.

Le vin rouge sec est entièrement produit à partir de raisins Saperavi ou Seperavi-Budeshuri. Il est corsé et modérément acide, avec un taux d’alcool élevé et une teneur en sucre ne dépassant pas 4 g par litre. Le vin rouge Napareuli a des arômes de baies comme la fraise et la cerise, d’épices comme le tabac, le cuir et la vanille, ainsi que d’autres arômes fruités qui se développent avec le vieillissement.

Les propriétés chimiques du Napareuli rouge sont les suivantes :

  • Teneur volumétrique en alcool minimum de 11 %
  • Concentration de la masse d’extrait fini : pas moins de 22 g/l
  • Teneur en sucre de maximum 4 g/l
  • Acidité titrée/volatile de minimum 5 g/l

Le vin blanc est principalement élaboré à partir du cépage Rkatsiteli, mais on autorise jusqu’à 15 % d’ajout de Kakhuri Mtsvane récolté localement. Il est légèrement coloré (paille clair), modérément acide, avec une teneur en alcool non inférieure à 11 %. Il a un goût harmonieux et des arômes fruités et floraux, qui se développent davantage avec le temps.

Les propriétés chimiques du Napareuli blanc doivent correspondre aux éléments suivants :

  • Teneur volumétrique en alcool de minimum 11 %
  • Concentration de la masse de l’extrait fini de minimum 16 g/l
  • Acidité titrée/volatile de minimum 5 g/l

Ce vin n’est pas rare et vous pouvez le trouver facilement chez n’importe quel bon caviste à Tbilissi.

Avez-vous déjà goûté les vins géorgiens et notamment ce cépage ? Partagez vos impressions dans les commentaires ci-dessous.

5/5 - (1 vote)

Pour continuer la lecture

Visitez la Géorgie

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici