Natenadze | faire revivre l’héritage

Écrit par Sébastien

GéorgieMeskhétieNatenadze | faire revivre l'héritage

Le vigneron Giorgi Natenadze a soigneusement étudié et fait revivre les espèces endémiques locales de raisins que l’on croyait perdues, en produisant naturellement des vins rares. La cave à vin de Natenadze utilise des procédés biologiques, en cultivant à sec tous les raisins manuellement, sans aucune irrigation.

RégionMeskhétie (Samtskhe-Javakheti)
Taille du vignobleInconnue
Cépages cultivésTamaris Vazi, Akhaltsikhuri Tetri, Meskhuri Mtsvane, Chitiskvertskha Tetri, Chitistvala Tetri, Meskhuri Sapere, Meskhuri kharistvala, Tskhenis dzudzu tetri, Udis Tetri, Kharistvala Shavi
Production annuelle~4000 bouteilles
ContactSite internet

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Histoire de Giorgi Natenadze

Giorgi Natenadze est originaire de la région de Samtskhe-Javakheti (Meskhétie), dans le sud de la Géorgie, qui a été occupée par les Ottomans pendant plusieurs siècles. Les Ottomans ont laissé pousser à l’état sauvage les vignobles locaux avec leurs cépages autochtones, de sorte que la tradition de la viticulture elle-même a été presque complètement oubliée.

Natenadze

Au cours des dix dernières années, Giorgi a passé beaucoup de temps à parcourir les forêts de montagne à la recherche de vieilles vignes qui poussent comme la nature l’a voulu – sur les arbres. La plupart de ses raisins proviennent de forêts ou de villages abandonnés et détruits. Les arbres à raisins y sont plus que centenaires, et le plus grand d’entre eux a même plus de quatre siècles.

Giorgi a pu jusqu’à présent redécouvrir 40 cépages rares, dont 24 ont déjà été clairement identifiés. Il s’agit donc une fois de plus de la première production de vin dans sa région depuis le XVIe siècle. En raison du processus très complexe de récolte du vin sauvage, il ne peut produire qu’une quantité très limitée de vin, de une à 1200 bouteilles (de différents cépages) par an. Ils poussent sur un sol volcanique et sont situés à des altitudes comprises entre 1000 et 1650 mètres.

Giorgi combine la curiosité de redécouvrir des connaissances oubliées, la passion de faire revivre des traditions perdues et la capacité d’apporter tout cela à de nouveaux groupes cibles, plus jeunes, d’une manière moderne et contemporaine. Les étiquettes de ses vins sont conçues dans le style street-art et parlent un langage jeune non conventionnel. Dans le film documentaire primé « Our Blood is Wine » (voir la bande-annonce ici), Giorgi Natenadze est présenté de manière authentique et raconte sa fantastique histoire avec ses propres mots.

J’ai passé une grande partie de la dernière décennie à parcourir les forêts de montagne à la recherche de vignes anciennes qui poussent comme la nature l’a voulu – dans les arbres. J’ai trouvé des vignes vieilles de plus de 100 ans et une qui, selon moi, a plus de 400 ans. J’ai découvert 40 cépages rares dans les forêts du sud du pays, près de la frontière avec la Turquie, mais je n’ai pu en identifier que 24 jusqu’à présent. Chaque année, je produis un vin différent à partir de ces anciennes variétés dans la cave de Natenadze, dans la région de Samtskhe-Javakheti

Giorgi Natenadze

Les vins de Natenadze

Les vins sont élaborés avec des levures sauvages et sans aucun additif. La plupart de ces vins naturels sont fermentés avec les peaux et vieillis en Qvevris traditionnels géorgiens. Il faut compter au moins 35 € par bouteilles sauf pour le Tamaris Vazi qui monte à plus de 65 €.

Meskhuri Tetri 2018

Ce vin blanc sec non filtré en qvevri est un assemblage de : Akhaltsikhuri Tetri, Meskhuri Mtsvane, Chitiskvertskha Tetri (blanc d’œuf d’oiseau), Chitistvala Tetri (blanc d’œil d’oiseau).

Fermentation et vieillissement en Qvevri pendant 6 mois avec contact avec les peaux, puis en cuve inoxydable.

Notes de dégustation : herbes sauvages, finale de menthe poivrée …

  • Meskhuri Tetri 2018 – Akhaltsikhuri tetri, Meskhuri Mtsvane, Chitiskvertskha Tetri, Chitistvala Tetri
  • Meskhuri Tetri 2015 – Akhaltsikhuri tetri, Meskhuri Mtsvane, Udis Tetri, Chitiskvertskha Tetri. 570 bouteilles
Natenadze

Tamaris Vazi 2018

Ce vin rouge sec non filtré est littéralement un bijoux fait uniquement de raisins Tamaris Vazi fermentés et vieillis en Qvevri pendant 6 mois avec contact avec la peau, puis en cuve inox.

Notes de dégustation : Grenade fraîche, cerise…

Selon les légendes, c’était le vin préféré du roi (reine) Tamar.

  • Tamaris Vazi, 2019 1320 bouteilles
  • Tamaris Vazi, 2018 760 bouteilles
  • Tamaris Vazi, 2015, Première production. 60 bouteilles

La légende de la reine des montagnes

Les salles souterraines de la « reine des montagnes », creusées dans la roche solide de Vardzia, semblent directement tirées des pages du Seigneur des Anneaux. En réalité, il s’agit d’un palais-monastère troglodyte construit non pas par des nains, mais par les Géorgiens du Caucase pour leur légendaire reine Tamar.

Dans des circonstances désespérées, les gens sont souvent amenés à accomplir des exploits aux proportions mythiques. À la fin des années 1100, le royaume médiéval de Géorgie résistait à l’assaut des hordes mongoles, la force la plus dévastatrice que l’Europe ait jamais vue. La reine Tamar a ordonné la construction de ce sanctuaire souterrain en 1185, et les travaux ont commencé, creusant le flanc de la montagne Erusheli, située dans le sud du pays, près de la ville d’Aspindza.

Une fois achevée, cette forteresse souterraine s’étendait sur 13 niveaux et contenait 6 000 appartements, une salle du trône et une grande église avec un clocher extérieur. On suppose que le seul accès à cette forteresse était un tunnel caché dont l’entrée se trouvait près des rives de la rivière Mtkvari. Le versant extérieur de la montagne était couvert de terrasses fertiles, propices à la culture, pour lesquelles un système complexe d’irrigation avait été conçu. Avec de telles défenses, naturelles et artificielles, l’endroit devait être pratiquement imprenable pour les forces humaines. Hélas, les jours glorieux de Vardzia n’ont pas duré très longtemps. Bien qu’à l’abri des Mongols, la nature était une tout autre histoire. En 1283, un siècle seulement après sa construction, un tremblement de terre dévastateur a littéralement déchiré l’endroit. Le tremblement de terre a brisé la pente de la montagne et détruit plus des deux tiers de la ville, exposant les entrailles cachées du reste.

blank

Malgré cela, une communauté monastique a persisté jusqu’en 1551, date à laquelle elle a été attaquée et détruite par le Perse Sash Tahmasp.

Aujourd’hui, le lieu est entretenu par un petit groupe de moines zélés. Environ trois cents appartements et salles restent visitables et dans certains tunnels, les anciens tuyaux d’irrigation apportent encore de l’eau potable.

Meskhuri 2018

Ce vin rouge sec non filtré de type qvevri est fait à partir de raisins : Meskhuri Sapere, Meskhuri kharistvala (rouge œil de taureau), Tskhenis dzudzu tetri (blanc poitrine de cheval). La vigne de Tskhenis dzudzu tetri a plus de 400 ans.

Fermentation et vieillissement en Qvevri pendant 6 mois avec contact avec la peau, puis en cuve inoxydable.

Notes de dégustation : Fruits rouges frais, jus de baies, cerises sauvages, herbes sauvages séchées…

  • Meskhuri 2019 – Meskhuri Sapere, Meskhuri Tskhenis dzudzu tetri, Kharistvala Shavi. 2750 bouteilles
  • Meskhuri 2015 – Meskhuri Sapere, Meskhuri Tskhenis dzudzu tetri, Kharistvala Shavi.  1450 bouteilles
  • Meskhuri 2012 – Meskhuri Sapere, Meskhuri Tskhenis dzudzu tetri, Kharistvala Shavi.  960 bouteilles
  • Meskhuri 2010 – Meskhuri Sapere, Meskhuri Tskhenis dzudzu tetri, Kharistvala Shavi. 900 bouteilles
  • Meskhuri 2009 – Meskhuri Sapere, Meskhuri Tskhenis dzudzu tetri, Kharistvala Shavi.  920 bouteilles
natenadze

Autres vins

  1. Meskhuri Mtsvane, Blanc 2013 – Meskhuri Mtsvane, seulement 5 vignes dans la région. 212 bouteilles
  2. Meskhuri Mtsvane, Blanc 2015 – Meskhuri Mtsvane, seulement 5 vignes dans la région. 120 bouteilles
  3. Chachkari, Rosé 2015 – Kapnis Kurdzeni, Première production. 390 bouteilles
  4. Akhaltsikhuri Tetri – Blanc 2015 – Akhaltsikhuri Tetri – Première production. 70 bouteilles
  5. Natenadzis Tetri – Blanc 2015 – Natenadzis tetri – Cépage découvert par ce vigneron. 180 bouteilles
  6. Tskhenis Dzua – Rouge 2015 – Tskhenis Dzua  Shavi, extremement rare, seulement 2 vignes pour un vin unique. 90 bouteilless
  7. Meskhuri Blanc Qvevri 2019 – Akhaltsikhuri tetri, Meskhuri Mtsvane, Chitiskvertskha Tetri, Chitistvala Tetri. 2600 bouteilles

Où déguster les vins de Natenadze ?

À la propriété bien sûr dans le village d’Akhaltsikhe (20 rue Saakadze). Ce producteur est assez rare mais vous pouvez le trouver chez Wine boutique à Tbilissi.

Où acheter les vins de Natenadze en Europe ?

Je vous propose un set de dégustation de ce vignoble qui comprend 6 bouteilles pour un prix total de 299€ (dont 25€ de frais de port inclus).

  • Natenadze’s Wines Meskhuri rouge 2018 (36€) x2
  • Natenadze’s Wines Meskhuri blanc 2018 (36€) x2
  • Natenadze’s Wines Tamaris Vazi 2019 (65€) x2

Paiement par virement bancaire uniquement. Livraison en Europe depuis mes partenaires basés en Europe.

Avez-vous dégusté les vins de ce producteur ? Partagez vos impressions dans les commentaires ci-dessous.

5/5 - (1 vote)

Pour continuer la lecture

Visitez la Géorgie

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici