Kazbegi – Stepantsminda et l’église de Gergeti

Écrit par Sébastien

Excursions & circuits en GéorgieKazbegi - Stepantsminda et l'église de Gergeti

Un voyage en Géorgie ne saurait se passer d’un coup d’œil aux impressionnantes montagnes du Caucase. Bien qu’il soit préférable de passer au moins une nuit et de faire des randonnées dans les vallées voisines de Juta et Truso, il est possible de visiter Kazbegi (souvent appelé par son nouveau nom, Stepantsminda) en une journée complète depuis Tbilissi.

La magnifique église de la Trinité de Gergeti, symbole du tourisme géorgien, et le déjeuner dans l’un des meilleurs hôtels de charme du pays sont les points forts d’une excursion d’une journée en Kazbegi.

Mais le vrai plaisir est dans le voyage. La route militaire géorgienne, qui relie Tbilissi à la Russie, est l’une des routes les plus pittoresques du pays et surtout l’une des plus fréquentées. Elle est parsemée de points de vue, de monastères, de sources thermales, de petits villages et d’autres points d’intérêt où s’arrêter en cours de route.

Temps de lecture estimé : 19 minutes

La route militaire de Géorgie vers Kazbegi

La route militaire de Géorgie qui relie le pays à la Russie passe par Kazbegi et le village de Stephantsminda. Cette route serpenteuse est semée de points d’intérêt en tout genre que je vous décris dans un article séparé ici.

Se balader dans Stepantsminda / Kazbegi

Stepantsminda anciennement appelé Kazbegi est une petite ville que vous pouvez facilement explorer à pied. Il n’y a pas grand-chose à voir, mais vous rencontrerez une architecture charmante, des ruines de vieilles maisons en pierre et des puits d’eau. Il y a une superbe œuvre d’art de rue dans le centre de la ville – elle a été peinte par l’artiste local Dante Mdante en 2019 pour le projet Niko.

Si vous le pouvez, je vous recommande de vous promener le soir, lorsque les bergers ramènent leurs troupeaux pour la nuit et que les rues étroites se remplissent de moutons.

Autrement, vous pouvez monter à l’hôtel Rooms voir l’église de la trinité depuis l’autre flanc de montagne. Pour les grimpeurs, le monastère Ioane Natlismcemeli vous offrira une vue encore plus spectaculaire, mais cela demande 45 minutes de montée.

Église de la Trinité de Gergeti

L’église de la Trinité de Gergeti est le nom populaire de l’édifice qui surplombe le village de Stepantsminda à Kazbegi. Elle se trouve à une altitude de 2170 mètres, sous le mont Kazbek.

Kazbegi église Gergeti

L’église de la Trinité de Gergeti, construite au XIVe siècle par un architecte inconnu, est la seule église à coupole croisée de la province de Khevi. Le clocher séparé date de la même période que l’église elle-même, mais a été construit un peu plus tard. Sa situation isolée au sommet d’une montagne escarpée, entourée par l’immensité de la nature, en a fait un symbole de la Géorgie. L’auteur géorgien du XVIIIe siècle, Vakhushti Batonishvili, a écrit qu’en cas de danger, les précieuses reliques de Mtskheta, dont la croix de Saint Nino, étaient apportées ici pour être mises en sécurité. Pendant l’ère soviétique, tous les services religieux étaient interdits, mais l’église est restée une destination touristique populaire. L’église est maintenant un établissement actif de l’Église orthodoxe et apostolique géorgienne.

Trek jusqu’à Gergeti

Ce point de passage populaire pour les trekkeurs de la région peut être atteint par une montée raide de 1,5 heure en partant du village de Stepantsminda. Ce trek de 7 kilomètres n’est pas très compliqué, mais néanmoins, il ne faut pas le prendre à la légère, car la haut personne ne viendra vous chercher. Par conséquent, il faut partir équipé. Je ne le propose pas dans mon excursion, car le timing ne le permet pas. Cela dit, si vous souhaitez absolument le faire, je peux aménager l’itinéraire. La meilleure saison pour le faire est au printemps (Mai et juin avec des températures agréables, de belles couleurs vertes, mais de fortes pluies et du vent sont probables) et à l’automne (septembre et octobre avec des températures plus fraîches, un air sec et un paysage brun et gris). L’été peut-être une option si vous ne craignez pas la chaleur par contre l’ascension en hiver est à proscrire.

Montée en 4×4 depuis Kazbegi

Si la route vers l’église est praticable et qu’il n’y a pas eu un glissement de terrain alors il est facile d’emprunter la route pavée. Autrement, il faudra un 4×4 pour utiliser la route secondaire non pavée.

À Kazbegi, il y a une flotte de taxis SUV Delica blancs qui existent dans le seul but de transporter les gens vers et depuis Gergeti. Vous pouvez les trouver dans toute la ville, mais l’endroit le plus facile pour leur faire signe est près de l’arrêt de bus, en face de l’hôtel Stancia.

Le prix standard pour l’aller et le retour (y compris environ 30 minutes d’attente au sommet) est de 15 GEL par personne. Plus vous êtes nombreux, moins c’est cher, il est donc intéressant de s’associer à d’autres voyageurs. Si vous souhaitez louer la voiture entière, les prix varient entre 50 et 70 GEL en moyenne. La durée approximative du trajet est de 20 minutes dans chaque sens.

Autour de Kazbegi

Les points d’intérêt ci-dessous sont accessibles dans une excursion d’au moins 2 jours. Toutes les choses à ne pas manquer sont incluses dans le tour à la journée ci-dessus.

Piscine de Pansheti et source d’eau minérale

Située à 2,5 km au sud du centre de Kazbegi, sur le côté ouest de la rivière, cette « piscine » en plein air est alimentée par des sources minérales naturelles. L’eau est froide, claire comme du cristal et semble être assez propre, tandis que l’arrière-plan montagneux est tout simplement magnifique.

Il n’y a pas beaucoup d’infrastructures dans la région pour le moment, donc pas de toilettes ni de vestiaires. Une entreprise basée à Tbilissi travaille à la construction d’une nouvelle piscine à Pansheti, qui devrait être terminée d’ici 2023.

Les piscines se trouvent à 30-40 minutes de marche du centre de Kazbegi, via un chemin plat qui suit la rivière. Vous pouvez également prendre un taxi et vous y rendre en 5 minutes.

La gorge de Dariali et son monastère

Dans la direction opposée, plus loin vers la Russie, la gorge de Dariali est une fente montagneuse abrupte qui s’étend sur près de 20 km entre Kazbegi et la frontière. C’est l’un des paysages les plus impressionnants de la région. Les rochers déchiquetés contrastent totalement avec la verdure luxuriante du col de Jvari, que vous traversez pour arriver à Kazbegi dans la direction opposée.

Il existe plusieurs sentiers et points de vue dans la région. Le complexe du monastère de Dariali est niché sous les montagnes est absolument magnifique.

blank

Les chutes d’eau de Gveleti

Les chutes d’eau de Gveleti sont situées dans la gorge de Dariali, avant le monastère. Il y a deux chutes – une grande et une petite – qui peuvent toutes deux être atteintes par une randonnée très facile d’une heure environ depuis la route principale voire même 30 minutes si vous avancez plus loin en voiture.

La petite chute est un peu plus cachée et donc moins fréquentée, mais vous trouverez généralement beaucoup de touristes ici pendant les mois les plus chauds. En chemin, vous passerez devant les ruines d’une église et l’ancienne tour Gveleti.

Plus haut sur la rivière Terek, une paire de petits lacs connus sous le nom de lacs Gveleti sont situés juste à côté de la route.

Le village de Sno

Cet excentrique « musée de la sculpture en plein air » est situé à l’entrée du village de Sno, sur la route de Juta, au sud-est de Kazbegi. Une demi-douzaine de têtes de pierre gigantesques parsèment le paysage, chacune étant sculptée à l’image d’un grand écrivain, poète ou dirigeant géorgien.

kazbegi village sno

Les sculptures se trouvent à 9 minutes de route de Kazbegi.

Le village de Juta

Ce village de la vallée de Sno est une base populaire pour le trekking, notamment pour la route du col de Chaukhi. En plus de fournir un hébergement aux randonneurs de plusieurs jours, le « chalet des 5 saisons » sert également le déjeuner aux visiteurs d’un jour. Il se trouve à environ 35 minutes de route de Kazbegi.

Les randonnées dans la région de Kazbegi

Les travertins de Truso

  • Durée : 6 heures si vous partez de Kvemo Okrokana (22 km) ou 4 heures si vous arrivez à atteindre les travertines (15 km).
  • Difficulté : Moyenne, élévation faible, route assez plate.

La promenade commence au village presque désert de Kvemo Okrokana. Suivez la route qui longe la rivière. Vous passerez devant plusieurs maisons abandonnées et entrerez finalement dans le magnifique canyon de Kasari. Après quelques kilomètres, vous traversez un pont sur la rive droite de la rivière.

Peu après le pont, la piste tourne vers l’ouest et la vallée entière s’ouvre devant vous. C’est là que l’on peut voir les premiers travertins, formés par des sources minérales. Celles-ci sont principalement orange et blanches. Plusieurs petites sources minérales émergent également dans la région. Vous pouvez également voir une passerelle qui traverse le côté nord de la rivière et vous mène à un petit café et à un lac minéral. C’est le chemin du retour.

blank

Suivez la route principale et vous arriverez bientôt à un autre groupe de travertins en formation, cette fois-ci de couleur rouge. L’eau minérale jaillit ici d’un tuyau. Plus loin sur la route se trouve le village de Ketrisi, en grande partie en ruines, mais quelques maisons sont encore occupées. À la fin du village, traversez le pont pour rejoindre la rive gauche de la rivière. Vous y trouverez plusieurs monastères. Vous verrez d’abord un monastère rose, puis un très beau monastère de nonnes, récemment reconstruit. Les nonnes sont amicales, il est même possible de se reposer dans le jardin.

Zakagori

Les ruines de la forteresse de Zakagori ne sont plus qu’à une courte distance à pied. Il y a un poste de soldats en dessous de la forteresse – vous ne pouvez pas vous aventurer dans la vallée, mais vous avez le droit de grimper sur la colline et d’explorer les ruines. Il n’y a aucune raison de ne pas le faire car la vue depuis le sommet est très belle.

Attention, vous ne pouvez pas continuer plus loin sans permis.

Pour explorer tout ce que la vallée offre, il est intéressant de faire un léger détour sur le chemin du retour. Au village de Ketrisi, ne traversez pas le pont sur la rive droite, mais restez à gauche de la rivière et suivez un sentier qui la longe. Une demi-heure plus tard, vous arriverez au lac Abano, un petit, mais très joli lac minéral.

Le sentier continue également au-delà du lac et, peu après, descendez par des escaliers faits de vieux pneus jusqu’au camping de Truso. Le café est un endroit idéal pour se rafraîchir, mais malheureusement, il n’est pas toujours ouvert. Au café, vous trouverez également une passerelle qui vous permettra de rejoindre la piste automobile de l’autre côté de la rivière. De là, revenez par le chemin que vous avez emprunté.

Les gorges d’Artkhmo

Une autre promenade de détente dans les environs du village de Stepantsminda. Cette fois, il s’agit d’explorer les gorges peu connues d’Artkhmo. Les gorges elles-mêmes ont une atmosphère très intéressante et sereine. C’est l’un de ces endroits où l’on a l’impression que toute l’humanité a disparu dans une catastrophe soudaine et indescriptible. On y trouve des sanctuaires, des villages abandonnés et envahis par la végétation, une nature animée, de nombreuses vaches… mais pas de personnes.

blank
Photo de WANDERLUSTPLUSONE
  • Durée : 3 heures
  • Difficulté : Dix kilomètres aller-retour, pas de montée importante. Facile.

L’itinéraire commence au pont situé devant le village d’Akhaltsikhe. Un chemin de terre bifurque de la route principale et descend jusqu’à la rivière. Suivez-le, traversez la rivière à gué et dirigez-vous vers les gorges au sud.

Ce premier tronçon suit le fond plat d’une large vallée et reste un peu ennuyeux.

Enfin, après plus d’un kilomètre, la gorge se rétrécit et la route de terre se sépare. La branche gauche suit le fond de la gorge, tandis que la branche droite grimpe le flanc de la colline à droite (il y a aussi une petite cascade). Prenez la droite et grimpez une cinquantaine de mètres au-dessus de la rivière. C’est une marche très confortable sur un chemin de terre recouvert d’une herbe rase.

Après un autre kilomètre, vous atteindrez un petit sanctuaire sur un promontoire au-dessus de la rivière. À ce moment-là, la route a presque complètement disparu et n’a laissé derrière elle qu’un petit sentier. Le sentier monte et descend un peu, mais il suit toujours la courbe de niveau à une cinquantaine de mètres au-dessus du fond de la vallée. Plusieurs sentiers mènent à la rivière, mais essayez de garder votre altitude.

Bientôt, le village d’Artkhmo apparaît devant nous. C’est un endroit assez pittoresque où plusieurs maisons en ruine sont noyées dans la mer d’orties. C’est l’endroit idéal pour un pique-nique.

Le chemin qui s’enfonce dans la vallée est un peu plus bas que les maisons. Il est évident qu’il s’agissait autrefois d’un chemin de terre ordinaire, mais qu’il est aujourd’hui envahi par de hautes herbes. Après quelques centaines de mètres, il se rétrécit en une petite piste. Un kilomètre après le village, il descend jusqu’à la rivière et disparaît (la gorge devient encore plus étroite à cet endroit).

Tremper les pieds dans l’eau et rebroussez chemin.

Excursion privée de 2 jours dans les montagnes du Caucase

Pourquoi je ne fais plus d’excursion à la journée ?

Juste après le col de Jvari, il y a 5 tunnels qui s’enchaînent pour descendre à Stepantsminda. Ils sont très étroits, au point que deux camions ne peuvent pas se croiser. Or, la route militaire est le premier axe de transit de marchandises entre la Géorgie et la Russie. Imaginez des files ininterrompues de camions qui attendent de passer, avec la police qui fait difficilement la circulation. Malheureusement, c’est le seul moyen de passer pour atteindre le mont Kazbek. En ayant de la chance, il n’y aura qu’une petite heure d’attente, mais dans le pire des cas, cela peut durer 3 heures. J’estime qu’il n’est pas intéressant d’ajouter ces heures d’attente dans votre séjour. C’est pour cette raison que je préconise de visiter cette partie de la Géorgie en deux jours.

Jour 1

Les montagnes du Caucase avec Kazbegi qui culmine à 1740 mètres, se trouvent à plus de 150 km de Tbilissi. Il nous faudra partir tôt pour en profiter pleinement. Le rendez-vous est prévu à 9h00 à votre hôtel.

Après une heure de route et quelques belles photos du monument didié aux 300 aragviens et du réservoir de Zhinvali, nous arriverons à la forteresse d’Ananuri. Ce complexe fortifié remonte au XIIIe siècle, lorsque les dirigeants décidèrent de protéger la capitale en amont. Nous prendras 45 minutes pour visiter le complexe.

Si vous avez faim, nous pourrons faire une halte à Pasanauri dans l’un de ces nombreux cafés. Je préconise de prendre un petit pique-nique et de faire une pause ici au retour lors de la seconde journée. De cette manière, vous profiterez pleinement de la journée. Nous attaquons maintenant la montée par la station de ski de Gudauri. En atteignant le Monument de l’amitié entre la Géorgie et la Russie, nous ferons une pause pour contempler l’un des plus beaux panoramas de la région.

Le franchissement du col de Jvari nous plongera dans la vallée en direction de Kazbegi / Stepantsminda. Ça y est, l’église de la trinité de Gergeti pointe le bout de ses coupoles. Nous y sommes presque.

Avant d’arriver à Kazbegi, nous ferons un petit détour par le village de Sno qui cache des sculptures gigantesques en plein air.

Arrivé à Stephantsminda, nous pourrons faire une pause à l’un des cafés du village. Pour ma part, je préfère pique-niquer sur la montagne opposée à côté de l’église Ioane Natlismcemeli. Il n’y a personne et vous pouvez contempler pendant de longues minutes le paysage et la vallée.

Il est temps d’attaquer la dernière étape, l’ascension de Gergeti. Au sommet, vous aurez le temps d’apprécier les sommets enneigés de la chaîne du Caucase et de respirer l’air pur des montagnes.

S’il vous reste de l’énergie, nous pouvons continuer la route militaire pour descendre dans la gorge de Dariali jusqu’au dernier monastère avant la frontière russe.

Après cette journée bien remplie, nous irons à l’hôtel déposer nos valises avant d’aller nous restaurer en ville.

Jour 2

La seconde journée s’adapte à vos envies. Le plus intéressant est de faire la belle randonnée dans la vallée de Truso ou celle des gorges d’Artkhmo. Si vous n’êtes pas des marcheurs alors nous pouvons prendre les télésièges de Gudauri pour monter sur un sommet afin d’apprécier la vue.

Attention ! Les randonnées ne sont faisables qu’en saison.

Nous avons fait le plein d’oxygène, il est temps de rentrer doucement à Tbilissi. La route du retour est longue, c’est pour cela qu’il est intéressant de s’arrêter à Pasanauri à ce moment afin de goûter aux spécialités locales.

En fonction du timing, nous pourrons faire un dernier arrêt dans l’ancienne capitale, Mtskheta. Sa place centrale avec la cathédrale Svetitskhoveli est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ascension du mont Kazbek

Découvrez la beauté et les sensations fortes de l’ascension du mont Kazbek, le joyau de la couronne des montagnes du Caucase. Embarquez pour un voyage palpitant vers le sommet de ce pic majestueux, également appelé « Mkinvartsveri » en géorgien, et mettez-vous au défi d’atteindre de nouveaux sommets. Avec 5 voies d’escalade stimulantes au choix, nous nous attaquerons à la voie classique et techniquement plus facile pour une ascension mémorable.

Dirigé par notre guide local certifié et anglophone, vous vivrez une randonnée confortable avec transport des bagages à cheval, repas préparés et nuits reposantes à la station météorologique, faisant de votre ascension au sommet une aventure inoubliable. Alors, pourquoi attendre ? Rejoignez-nous dès maintenant et partez à la conquête du joyau de la couronne du Caucase : le mont Kazbek !

Avez-vous déjà visité les montagnes du Caucase ? Partagez vos impressions dans les commentaires ci-dessous.

4.9/5 - (13 votes)

Pour continuer la lecture

Visitez la Géorgie

Commentaires

  1. Je confirme que le dernier monastère avant la frontière russe n’a rien de bien intéressant. Sno est par contre surprenant, concentrez vous dessus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici