Chvitiluri

Écrit par Sébastien

Chvitiluri (En géorgien : ჭვიტილური) est une variété très rare de vigne blanche indigène de Samegrelo, utilisée pour faire du vin de haute qualité. Ce cépage se trouve aussi sous le nom de Chvitilouri ou Chkvitiluri. Misha Tsirdava, fondateur de la cave à vin Obene est à l’origine de la renaissance de ce cépage mingrélien.

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Brève histoire de la renaissance d’un cépage blanc de Mingrélie

Chvitiluri

À la fin du XIXe siècle, le cépage avait disparu à cause du phylloxéra. Pendant la période soviétique, où l’accent était mis sur les variétés à haute productivité et non sur la qualité, ces variétés ont finalement été anéanties et n’ont survécu que dans des parcelles de recherche et parfois dans quelques familles.

Dans le but de trouver des cépage rares, Misha Tsirdava a visité tous les coins de la région de Samegrelo (Mingrélie) et a réussi à restaurer deux variétés de vignes Chvitiluri et Koloshi pendant deux ans. Il a planté ces variétés sur le territoire de sa cave à vin d’environ 1 hectare.

En 2019, 50 bouteilles ont vu le jour. Le résultat fut convaincant et apprécié par les experts. Aujourd’hui, je n’ai pas eu la chance de goûter ce cépage ni même de voir une bouteille.

Caractéristiques du cépage Chvitiluri

Sur la base d’observations à long terme, Chvitiluri, avec ses caractéristiques morphologiques et agro-biologiques, doit être classé comme une variété de vigne ancienne. C’est un représentant typique de la famille des vignes de Colchide, développé par sélection naturelle. Le Chvitiludri partage toutes les caractéristiques spécifiques des cépages de Colchide, telles que la croissance du germe, la coloration, le revêtement, l’épaisseur de la feuille, le type de fleur, la structure des grappes et des baies, la consistance et l’épaisseur de la peau, la force de croissance, la durée de la végétation et la maturation tardive du raisin.

Il n’existe aucune description de cépage similaire au Chvitiluri dans les ouvrages ampélographiques existants. Les anciens vignobles bas de Chvitiluri ne se trouvent que dans la zone montagneuse de Samegrelo et dans aucun autre district de Géorgie.

D’après les récits oraux, le Chvitiluri était largement répandu dans les districts montagneux de Samegrelo (à Tsalenjikha, Kortskheli, Nakifu, Chkhorotsku, Sachino, Fotskho, Ushafati, Mukhuri, Gegechkori, Kitsia, Tamakoni, Salkhino et dans d’autres districts adjacents). Comme beaucoup d’autres cépages locaux, elle était cultivée sur sa propre racine, formée comme une vigne haute. Cependant, de tels vignobles nécessitaient beaucoup de travail et d’efforts de la part des vignerons, qui ne pouvaient pas toujours les entretenir correctement. Ils avaient donc l’habitude d’abandonner les vignobles, les laissant sans soins avec seulement une taille insuffisante des grappes une fois tous les trois ou quatre ans. Malgré ces soins primitifs, les vignes de Chvitiluri se distinguaient par une croissance et un développement forts, ainsi que par une productivité élevée. La population locale l’utilisait pour la fabrication du célèbre vin : Le vin de Chvitiluri – connu non seulement à Samegrelo mais aussi dans toute la Géorgie occidentale. On suppose qu’il était transportable et pouvait être vieilli.

Après la propagation des maladies fongiques et du phylloxéra, les hauts vignobles de Chvitiluri ont été massivement détruits. Il ne reste que quelques vignes dans les districts de Tsalenjikha, Tskhakaia, et Gegechkori, mais elles sont très dégradées ; caractérisées par une production de faible qualité. Quelques greffes de Chvitiluri formées en vignobles bas peuvent être trouvées à Tsalenjikha, Zugdidi et Gegechkori, où elles sont caractérisées par une croissance assez forte et une qualité élevée.

Chvitiluri
Voici le seul vin à base de Chvitiluri

En dehors de Samegrelo, actuellement, des greffons de Chvitiluri sont cultivés dans les villages de : Bombori (Gudauti), Sakare (district de Zestafoni), Mukhrani (Mtskheta), à Dighomi (la banlieue de Tbilissi) et à Telavi. Comme le Chvitiluri est une variété de vigne tardive, il n’est pas approprié en Géorgie orientale (Mukhrani et Telavi) car il ne peut pas exprimer complètement toutes ses meilleures caractéristiques ; un raisin insuffisamment mûr rend sa production inestimable ; tandis qu’à Gudauti il réussit à se développer et fournit une productivité élevée qui peut être expliquée par la similitude de ces deux zones dans leurs conditions écologiques.

Pour avoir plus d’information sur les caractéristiques botaniques et biologiques de ce cépage, veuillez lire l’article suivant en anglais.

Le vin à base de Chvitiluri

Misha Tsirdava a lancé sa cave à vin en 2017. Il utilise les techniques de vinification mingréliennes qui diffèrent des méthodes kakhétiennes et iméréthiennes. Les raisins sont pressés dans un « satsnakheli » puis fermenté avec son moût complet en qvevri pendant 7 jours. Après ce procédé, le moût est séparé du vin est transféré dans un autre qvevri.

Le Chvitiluri d’Obene est un vin ambré de couleur jaune paille foncé, à l’arôme puissant et fruité. J’espère pouvoir le déguster bientôt pour vous donner mes impressions.

J’ai collecté ce raisin auprès des agriculteurs, où j’ai recherché ces variétés et mis en bouteille seulement 50 bouteilles. À l’avenir, nous prévoyons d’augmenter la production. Il s’agit d’un vin de première qualité, qui coûtera très cher, au moins 100 USD par bouteille

Misha Tsirdava

Avez-vous déjà goûté les vins géorgiens et notamment ce cépage ? Partagez vos impressions dans les commentaires ci-dessous.

5/5 - (1 vote)

Pour continuer la lecture

Visitez la Géorgie

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici