Sviri

Écrit par Sébastien

Sviri (En géorgien : სვირი) est une appellation d’origine contrôlée géorgienne. Ce vin blanc sec d’Iméréthie était très populaire en URSS. Aujourd’hui même si l’appellation existe, il a quasiment disparu.

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Localisation et taille de Sviri

Cette micro-zone est située sur la rive gauche de la rivière Kvirila, sur les pentes nord des contreforts sud de l’Iméréthie. Sviri comprend les villages de Shua Imereti, Pirveli Sviri, Meore Sviri, et les frontières administratives de Rodinauli. Elle est située en moyenne à 220 m au-dessus du niveau de la mer.

La zone représente environ 2700 hectares.

sviri

Terroir de la micro-zone de Sviri

Histoire

blank

Dès 1890, la société de M. Kostava « Kostava & Brothers » a produit et vendu à Koutaïssi le vin imérien « Sviri ». Quatre ans plus tard, V. Kalatozishvili a produit et vendu du vin nommé « Vin de Sviri № 1 Iveria ». À la même époque, la coopérative viticole Sviri et Kvaliti mettait sur le marché le vin « Sviri » provenant des caves de I. Arshibaia et I. Kvenetadze.

En 1886, le mildiou (forme de champignon) est apparu et a commencé à se propager rapidement suivi du phylloxéra en 1889. La propagation massive des maladies fongiques et du phylloxéra a entraîné l’endommagement puis la destruction d’une grande partie des vignobles. C’est la raison pour laquelle, depuis 1908, la superficie des vignobles d’Iméréthie a été presque divisée par deux réduisant sa taille à 12 857 hectares.

Grâce à l’utilisation de méthodes efficaces de lutte contre le mildiou et le phylloxéra, la superficie des vignobles d’Iméréthie a commencé à augmenter progressivement pour atteindre 21 690 hectares en 1940 et 23 125 hectares en 1968.

En 1935, deux caves ont vu le jour à Pirveli Sviri puis à Meore Sviri. En 1950, sous la direction directe du chef du syndicat industriel de Zestaponi – Petre Chachiashvili, le vin « Sviri » a été restauré. Les vignerons : Petre Demetradze, Mikheil Asatiani, Gizo Robakidze, Jondo Zhorzholadze et d’autres ont travaillé à la perfection de cette technologie viticole à différentes époques.

La situation géographique de la micro-zone, le climat de la région, la diversité des sols, les particularités des cépages Tsolikouri, Tsitska et Krakhuna et la tradition locale séculaire de la viticulture et de la vinification définissent les caractéristiques organoleptiques uniques du vin Sviri.

Climat

sviri

Le climat de la micro-zone Sviri est modérément humide, avec un été chaud et un hiver doux, avec une double sédimentation annuelle.

La durée annuelle de l’ensoleillement est supérieure à 2180 heures. On constate une température moyenne annuelle de l’air élevée de l’ordre de +11,9°C. Cela signifie un température moyenne de -10 °C en hiver et +34 °C en été. Globalement, il y a 204 jours avec des températures supérieures à 10 °C. Les premières gelées arrivent à la mi-novembre pour se terminer au printemps.

Au niveau de la pluviométrie, nous sommes sur 884mm avec un pic en Juin (150 mm). L’humidité relative de l’air est d’environ 71%. Enfin, le vent est modéré voire faible d’est en ouest.

Sol

La zone de production de « Sviri » est située dans l’ouest de la Géorgie, en particulier dans la partie extrême orientale de la plaine de Kolkheti et borde directement les contreforts du Caucase du Nord et du Sud. La partie principale du territoire est caractérisée par un relief plat, et la partie sud-est représentée sur la zone montagneuse des piémonts créant un terrain plat composé de pentes légèrement inclinées et d’une petite terrasse dirigée vers le nord-ouest et l’ouest.

Le sol foncé-gris cendré est un mélange de sable et d’argile.

Couleur et Arômes du Sviri

sviri

Le vin Sviri est produit sous cette appellation depuis 1962, mais n’a été enregistré officiellement auprès de l’agence nationale du vin géorgien qu’en 2007. L’AOP permet l’utilisation de trois cépages différents : le Tsolikouri, le Tsitska et le Krakhuna. Il en résulte un vin blanc vibrant de couleur paille à jaune foncé à l’acidité élevée, riche en arômes d’agrumes et de fruits jaunes. À une époque, il était courant d’ajouter du Otskhanuri Sapere pour lui donner plus de couleur. Il devenait alors un genre de claret d’Iméréthie. Aujourd’hui cela ne se fait plus. À l’heure où j’écris cet article, je n’ai trouvé que 3 producteurs de Sviri : Khareba Winery, Imeretian Wine company et la micro production de David Kamladze appelée Kakhaberi’s wine.

J’ai trouvé ce dernier chez un vieux caviste de quartier à Avlabari appelé Penthouse wine store. Je l’ai ajouté moi-même sur Google Maps pour que vous puissiez le voir. Je confirme que c’est un vin de table avec une acidité élevée et quelques notes de melon sympathique. Il ne faut pas en attendre beaucoup, mais cela fait plaisir de voir que quelques vignerons essayent de garder les anciennes appellations.

À boire de préférence entre 12 et 14 °C.

Les propriétés chimiques du vin Sviri doivent correspondre aux éléments suivants :

  • Teneur volumétrique en alcool de minimum 11 %
  • Concentration en sucre de maximum 4 gr/l
  • Acidité titrée de minimum 5 gr/l

Avez-vous déjà goûté cette appelation ? Partagez vos impressions dans les commentaires ci-dessous.

5/5 - (1 vote)

Pour continuer la lecture

Visitez la Géorgie

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici